Le Nécessaire

Mes méthodes, ustensiles et ingrédients indispensables pour cuisiner healthy

 

Méthodes très simpliste

Comme tout le monde, j’ai mes habitudes en cuisine. Je ne suis pas quelqu’un de très précis. Effectivement je n’ai pas de balance. J’ai plus tendance à fonctionner par texture, ce qui résulte souvent par des quantités beaucoup trop importante. Mais au fur et à mesure, je comprends mieux ces quantités et j’apprends à ne pas être dépendante du poids.

J’ai un verre doseur, mais je dois avouer que je l’utilise plus comme verre pour boire mes smoothies (soyons francs, souvent des bières aussi) quand j’ai la flemme de faire la vaisselle. Ce sont encore mes dernières séquelles d’une vie étudiante bien chargé (tout comme cacher tout le bordel dans un placard et cette fâcheuse tendance à m’asseoir par terre et non sur les canapés … ).

Je dose donc les ingrédients un peu comme dans les recettes anglo-saxonne que vous aurez peut-être déjà vu : en cuillère à café, à soupe, en tasse, en verre… C’est pour cela que vous verrez souvent la description de la texture que l’on recherche. J’ai cependant quelques ustensiles irremplaçables pour cuisiner healthy.

 

Les ustensiles sans lesquels je ne pourrais survivre :

ustensile1

[arrow_list]

  • Des moules en silicone de différentes formes (muffins, cake, … ). Il permet de cuisiner avec moins (voir sans) aucune matières grasses. Je les adore !!
  • Une cuillère à glace automatique de 2 tailles (petit et grand). Ils sont parfaits pour remplir les moules sans mettre de l’appareil (le mélange d’ingrédients) partout, mais aussi pour faire de petites balles de pastèque et melon .
  • Poêle anti-adhésive. On en a tous ! Il en faut de préférence une à crêpe (plate) et une plus profonde, pour les plats plus liquides.
  • Une passoire fine est nécessaire dans plusieurs situations comme banalement essorer le riz, mais ensuite aussi utilisable comme un tamis. Ben oui on va aussi économiser de la place !
  • Un mixeur à pied. Je préfère quand le pied est séparable, vraiment top pour le nettoyer très facilement et rapidement. Récemment j’ai acheté un « moulinex turbomix plus » avec un pied en inox après la mort de mon ancien mixeur. Trouver un remplaçant n’a pas été chose facile. Utilisant cet appareil TRES souvent, je veux l’avoir à porté de main directement. Je veux donc pouvoir l’accrocher avec mes ustensiles de cuisine, sans avoir à le chercher dans un tiroir. Justement ce dernier à une anse pour pouvoir être accroché et le pied se dévisse pour passer au lave vaisselle !
  • Un gaufrier. C’est une machine magique, on peut presque tout faire avec un gaufrier ! Le modèle que j’ai est un ancêtre, mais il tient le coup et fonctionne super bien. Par contre, il vous en faudra un grand !
  • Un couteau bien tranchant. S’il y a bien quelque chose qui m’énerve en cuisine, c’est les couteaux qui coupent mal. Je veux ça tranche net. On ne va pas perdre du temps à écraser nos légumes et déchirer nos viandes avec un mauvais couteau. Dans les cas coriaces, je sors même un couteau à dents !
  • Un mixeur batteur. Non un mixeur batteur ne sert pas uniquement à faire de la pâte à gâteau. On peut faire plein de bonnes choses avec. En apportant de l’air dans le mélange, il change radicalement la texture des plats. Alors à part avoir un bras ultra musclé et le faire à la main (je ne veux pas savoir pourquoi), c’est une machine nécessaire !

[/arrow_list]

les ingrédients que j’utilise souvent

 

Il y a également certains ingrédients que j’ai toujours chez moi qui vont être nécessaire pour suivre mes recettes ! Logiquement il y a certains aliments qu’il faut avoir chez soi. Soyez sincère, vous n’allez pas sortir faire les courses à chaque recettes que je publie, ou à chaque recettes que vous aurez envie d’essayer. Pour éviter cela et vous simplifier la tâche, je vais donner une liste d’ingrédients avec lesquelles je cuisine souvent (voir quotidiennement) et que vous devriez avoir à la maison ![arrow_list]

 

  • Du poivre
  • Avocats. Hé oui, il va falloir vous y habituer, des avocats, il n’y en a jamais trop.
  • Ail, échalote , et autres condiments pour relever le goût des plats. Je les veux frais, pas séché !
  • Du gros sel. J’essaye de diminuer ma consommation de sel. Etant suédoise, j’ai l’habitude de manger très salé. C’est mon challenge le plus difficile et que j’ai échoué un très grands nombres de fois. Je pense ne jamais arriver à arrêter totalement, mais réduire ma consommation si ! Le gros sel permet de mieux avoir un oeil sur la quantité que l’on utilise. On peut aussi utiliser des sels mélangés avec des herbes aromatiques, ce qui donne plus de goût et donc d’utiliser moins de sel (ce qu’on recherche en mettant du sel) .
  • Bouillon de légume en poudre. On peut bien sûr utiliser, si on a la chance d’en avoir, du bouillon fait maison.
  • Moutarde de dijon, forte !
  • Des œufs
  • Du lait. Évitant les produits laitiers comme le fromage et le lait, j’utilise du lait d’amande ou d’avoine.
  • Poids chiche
  • Sirop d’agave. J’ai pratiquement remplacé tout le sucre, par ce sirop. Avec un indice glycémique faible et un goût sucrant fort et sans arrière goût, j’adhère ! Mais on peut bien sûr aussi utiliser du miel, ou comme la tendance ces derniers temps, la stévia .
  • Du cumin. C’est vraiment mon épice de prédilection. Je l’utilise presque dans tous mes plats. Du guacamole, à la poêlé de légumes !
  • Du citron. Cet agrume est excellent dans plein de plat. Même un filet de citron sur une simple assiette de riz change totalement la donne !
  • Ce qui mène à mon prochain ingrédient nécessaire. Le pain ! Mais pas n’importe quel pain. Le pain blanc, c’est le maaaaal. Brioché c’est encore pire. Prenez votre pain au minimum complet. Au mieux au seigle bien sombre. Au top du top, du pain sec, comme du pain au seigle et son (c’est-à-dire wasa) ou des brioches grillé (complet, bien sûr) .
  • Des infusions. Effectivement il va falloir proscrire toute boisson sucrée comme le soda. Vous allez désormais devenir des buveurs de tisanes (ce n’est pas si grave, je vous assure). Là pas de restriction, vous pouvez en boire autant que vous en voudrez pendant la journée (ou la nuit ! )

[/arrow_list]

Voilà ce qu’il est nécessaire pour pouvoir suivre mes recettes et cuisiner healthy sans complication. C’est sûr que ça fait déjà un frigo et des placards bien remplis. Néanmoins, je vous garantis que vous n’aurez pas beaucoup de choses à rajouter pour pouvoir suivre mes recettes et n’aurez pas une liste de course faramineuse seulement pour un plat.

Une consigne : KEEP IT SIMPLE.

Vous avez des questions ? Laissez un commentaire !

 

Add Your Comment