Pourquoi manger healthy ?

C’est une question que beaucoup me posent. Je n’ai pas de problème de poids, ni de santé. Pourquoi est-ce que je me complique la vie (à leurs yeux) et que je n’en profite pas pleinement.

Pour beaucoup de personnes (et j’en connais un bon nombre), il est incroyable de ne pas manger ce dont on à envie. Ce sont des gens qui ne porte pas vraiment d’importance à leur apparence physique. Pire encore, leur état de santé ne les préoccupe pas du tout. L’intérieur ou l’extérieur n’a pas d’impact, tant qu’ils peuvent être satisfait en mangeant. Pour rien au monde, il n’abandonnerait leur mode de vie sans modération. Ce sont majoritairement des hommes, la société s’étant surtout attardé sur « l’importance » de l’apparence physique des femmes … Mais là encore, il y a celles qui ne comprennent pas, car apparement je n’ai pas besoin de faire attention. Cependant, certains (une majorité #rireintérieur) d’entre eux ont récemment décidé de changer totalement leur mode de vie. C’est dans l’air du temps, de manger plus sainement, et ca me fais énormément plaisir ! Le top, c’est qu’ils ont eu leur déclic. 

Le déclic, c’est l’évènement important, où on arrête de penser que tout cela est ridicule, qu’on ouvre son esprit et ses yeux et réalise qu’on ne peut continuer à vivre dans l’excès aveuglément. C’est aussi de réaliser que ce que l’on mange impact notre vie. C’est un évènement qui peut se produire n’importe quand dans la vie et de différentes manières (mon père a réalisé cela vers la 60 aine). Le changement peut aller dans différentes directions. Certains se mettent d’abord au sport, pour finir par manger autrement ,pour avoir de réel résultats (personne n’aime faire du sport pour rien). D’autres commencent par manger sainement pour lentement accumuler assez d’énergie et spontanément se mettre au sport. C’est géniale car il n’y a pas une seule et bonne façon de réagir !

Je me suis plus profondément penchée sur la question après avoir lue un témoignage (de Joe Cross, réalisateur du film « fat sick and nearly dead »). Cet homme a vécu sa vie « pleinement » avec nourriture grasse, fast food, café, alcool et cigarettes à profusion. Bien sûr à 20 ans, il le vivait bien (comme tout le monde). Le corps récupérait, rien n’était irrémédiable, et il pouvait fermer les yeux sur les excès. Mais à 40 ans, il s’est découvert une maladie chronique, en plus d’avoir du cholestérol et de l’hypertension. Après avoir refusé de l’admettre pendant des années, en essayant par tous les moyens de ne pas changer son mode de vie (médicaments, médecins, médecine alternative, laboratoire, enfin la totale…), il a réalisé que c’est ce mode de vie: agréable, pratique, marrant, démesuré, qui à fini par atteindre son capitale santé. Il ne voyait plus ses doigts de pied et avait du mal à bouger. C’est à ce moment là qu’il a changé radicalement de vie.

C’est à travers cette histoire que je me suis reconnue, sauf à moindre dose (je ne suis pas allé jusqu’à en tomber malade). Mon déclic, a eu lieux le jour où j’ai réalisé que j’ai réussi à choper une bronchite rien qu’en allumant un feu, que j’ai ensuite trainé sous forme de toux pendant plusieurs semaines, accompagné de gastrites à répétitions. Tout ça parce que je refusais d’arrêter de faire la fête. À la même période, j’ai également réalisé que je ne mangeais que par gourmandise. Ou machinalement, parce qu’il faut manger pour vivre. Je ne pensais pas du tout aux apports nutritionnels. Mon corps à fini par n’être plus du tout harmonieux (autant de l’intérieur que de l’extérieur).

J’avoue qu’au début, c’était surtout pour mincir. J’ai d’ailleurs fais les erreurs habituelles, comme ne pas assez manger, et m’attarder uniquement sur les calories. Pour finir par être encore plus malade. Je me suis aussi mise au sport, à l’excès. Et bien sûr, je me suis retrouvé avec une blessure (un lumbago à 23 ans, si ce n’est pas beau ça !). Je vivais une vie dans l’excès, sans aucun équilibre. C’est à force de faire des erreurs que j’ai compris que je devais manger sainement, apporter l’énergie nécessaire à mon corps, pour que ma santé puisse suivre mes activités sportives (même minime). J’ai commencé à lire énormément, à me renseigner, et progressivement, c’est devenu bien plus qu’un régime, ou une mise à niveau. C’est devenu un mode de vie, que j’adore. Je me suis même récemment mise au yoga !

Alors pour répondre à la question, pourquoi manger healthy ?

C’est simplement de se rendre compte de la disproportion dans laquelle on vit, avant de se retrouver comme cet homme, à 40 ans, gros et malade.

D’agir avant, pour mieux vivre après.

Ce n’est pas triste, on peut continuer à s’amuser, mais en pensant à ce que l’on fait dans un « équilibre« . Ce n’est pas possible de manger que pour assouvir sa gourmandise. Essayez d’abord par prendre conscience de ce que vous mangez, de ce que cela vous apporte, tout en continuant à faire la « fête ». Vous verrez que cela vous mènera doucement, et sans que vous vous en aperceviez, à un mode de vie sain avec l’aide de l’évolution naturel de l’âge.

Personnellement, c’est le meilleur choix que j’ai fait de ma vie, ce n’est pas un mode de vie qui me manque, de manger des burgers tous les jours et boire des sodas quand j’ai soif. Absolument pas.

Et vous, pourquoi avez-vous commencé à manger/vivre sainement ? Ou quelles seraient vos motivations ? Apportez vos témoignages !

Add Your Comment